Comment fonctionne le 3ème pilier Suisse ?

Le 3e pilier permet de constituer un patrimoine conséquent pour vivre une retraite épanouie et pour protéger ses proches de tous soucis financiers. En Suisse, cette technique de cotisation est régie par des lois. Cela permet aux particuliers d’avoir de la garantie selon leur besoin spécifique. Comment fonctionne le troisième pilier en Suisse ? Trouvez quelques éléments clés de réponses dans cet article.

Quels sont les avantages de souscrire au troisième pilier ?

À la différence du 1er et du 2e pilier, le 3e pilier est un produit d’épargne subdivisé en deux types de piliers : 

A lire également : Dans quel cas obtenir une réduction sur les taxes d’acquisition immobilière en Israël ?

  • le 3ème pilier A ;
  • le 3ème pilier B.

Ces deux produits permettent aux populations, quelles que soient leur catégorie et leur besoin, de bénéficier de prestations. Si vous décidez par exemple d’épargner pour un 3e pilier, vous êtes certains de bénéficier d’avantages fiscaux. Pour les autres piliers, ce n’est pas le cas. Vous pouvez souscrire à ce service que vous soyez salarié ou indépendant. Si vous avez souscrit à un 2ème pilier, la prestation vous autorise à verser, au maximum, 6 883 CHF par an. Dans le cas où vous n’avez pas souscrit à un 2e pilier, vous êtes autorisé à verser jusqu’à 34 416 CHF par an. N’hésitez pas à prendre l’initiative d’interagir. Vous avez la possibilité de souscrire par le biais du site mon-3emepilier.ch.

Comment souscrire à un 3e pilier ?

En Suisse, le 3e pilier peut se demander facilement auprès des différents partenaires de la prestation. Des conseillers indépendants sont formés pour aider toutes les personnes à souscrire à ce service en toute aisance. Ils pourront vous donner des conseils utiles, adaptés à vos besoins. Prenez votre décision après avoir rassemblé toutes les informations nécessaires. C’est vous qui prenez la décision de souscrire ou pas. Une fois que vous avez décidé, les conseillers s’occupent de démarches administratives. Ils font aussi le suivi de votre dossier pour vous aider à avoir une suite dans un bref délai.

Avez-vous vu cela : Investissement : quels sont les meilleurs placements sur le marché ?

Où verser l’argent ?

Vous n’avez pas à vous inquiéter. Retenez que pour verser votre cotisation, vous pouvez passer par un assureur. En choisissant ce procédé, vous devez ouvrir un compte pilier 3A assurance. Vous pouvez aussi prendre par l’intermédiaire des organismes en ligne ou des banques. Là, vous devez forcément ouvrir un compte pilier 3A bancaire. L’avantage de solliciter l’appui d’un assureur, c’est d’éviter tout risque qui pourrait compromettre votre bien. Mais en passant par un organisme en ligne ou par la banque, vous n’avez pas de couverture. Autre spécificité, chez les organismes en ligne, les frais de gestion sont moindres et donc, gérables. L’efficacité de votre placement dépendra du produit que vous aurez choisi. Il convient donc d’évaluer le marché et de savoir la décision à prendre selon vos besoins.